Category: industrie

juil. 21 2020

Intelligence Artificielle – Ce que nous constations avec un recul de 15/20 ans

Fin des années 1990 / début des années 2000: c’était la deuxième phase de renaissance des applications embarquées qui faisaient appel à l’apprentissage par un réseau de neurones et souvent aux technologies fuzzy. A l’époque nous avons travaillé avec les clients avec les moyens techniques de l’époque pour ajouter une intelligence aux applications qui tournaient sur des petits microcontrôleurs 8 bits.

La situation aujourd’hui?

La base mathématique est évidemment restée la même – mais la grande évolution sont les moyens techniques très poussés qui permettent un grand saut en avant avec la puissance les processeurs aujourd’hui.  Pour des applications de régulation, rien ne change. Cependant pour apporter une valeur ajoutée par des applications « en vogue », comme par exemple une reconnaissance vocale, il vaut mieux utiliser les composants qui peuvent travailler directement avec les briques de traitement approuvés et disponibles.

(Conclusions suite à une formation Intelligence Artificielle que nous avons suivie avec Captronic les 2 et 3 juillet 2020)


févr. 21 2020

« Intelligence artificielle embarquée et sécurisation des objets connectés » à Amiens le 4 février 2020

Une mise à jour par des intervenants du monde de la recherche (CEA, CITC) complété par des témoignages des entreprises autour des solutions industrielles et la possibilité d’échange entre spécialistes.

Notre constat: Nous avons utilisé l’IA pour des applications industrielles dans les années 1990. L’approche de l’époque est toujours d’actualité – le progrès depuis cette époque se trouve dans l’augmentation considérable de la performance des microcontrôleurs et microprocesseurs utilisés aujourd’hui.

 

Capteurs connectés autonomes


 

févr. 06 2020

Journée micro et mini cogénérations – CNAM 29 janvier 2020

La petite cogénération est toujours un sujet techniquement intéressant surtout avec les évolutions technologiques qui permettent des solutions pour l’autoconsommation de la chaleur et l’électricité. Cependant le contexte économique autour de cette solution en France, n’est guère favorable au développement des solutions – contrairement à d’autres pays en Europe.


 

déc. 04 2019

Article Construction21: Économie et industrie circulaire

Martina Kost (avec la spécialité contrôle-commande et micro-informatique industriels) et Joseph Irani (avec ses expériences dans l’industrie et en tant qu’élu) ont rédigé un article qui traite les perspectives de l’économie circulaire dans l’industrie . C’est du vécu pour un sujet d’avenir pour les professionnels du conseil.

Cet article est apparu sur le site Construction 21 (Vous pouvez télécharger le pdf ici).


 

sept. 09 2019

Rendez-vous avec l’histoire Ethernet aux Etats-Unis

Pour la troisième fois en mission à Arlington, aux Etats Unis. Sur le territoire de cette ville à côté de Washington se trouvent le Pentagone et le célèbre cimetière national – un lien militaire historique et visible.

Comme souvent, le contexte militaire a été à l’origine d’une évolution technique, ici de l’Ethernet qui est indispensable au monde de l’Internet. Une plaque discrète sur un parking en témoigne dans l’indifférence totale.

 


 

juin 28 2019

AG de l’ATEE le 27 juin 2019: Les enjeux pour la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE)

L’AG de l’ATEE compte pour nous  parmi les incontournables du mois de juin.  Lors de la partie statutaire, il était un vrai plaisir pour nous de constater que l’ATEE, une association que nous avons toujours soutenu, se porte bien.

En deuxième partie suivait une conférence-débat sur les enjeux pour la programmation pluriannuelle de l’énergie, avec l’intervention de Madame Virginie Schwarz, Directrice de l’Énergie, DGEC, Ministère de la transition écologique et solidaire.

Les points clés à retenir:

  • « Vers la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour atteindre cet objectif, il faudra en priorité baisser nos consommations d’au moins 20% et en même temps tourner le dos à l’usage des énergies fossiles »
  • « la biomasse nationale est une ressource limitée »
  • « Un parc nucléaire qui doit décroitre dans des conditions réalistes, piloté dans des conditions économiques et sociales viables »
  •  » Dans les choix à faire, il faut tenir compte du pouvoir d’achat des consommateurs et de la compétitivité des prix des énergies »
  • « l’hydrogère et le power to gas constituent des solutions de décarbonisation à moyen et long terme »


 

 

avril 30 2019

Article Energie Plus « Reprendre l’audit à la base »


Le groupe de travail de CINOV Industrie autour de l’audit énergie réglementaire dans l’industrie était mis en place en 2016. Il a démontré son utilité pour la profession, il est devenu le groupe intersyndical audit énergie depuis l’été 2018.

Le travail du groupe a abouti. Fin 2018 une nouvelle version de l’arrêté « audit énergie réglementaire » a été transmis à l’administration.

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous transmettre l’article apparu dans la revue de l’ATEE, Energie Plus N°623 du 1er avril 2019. Il fait partie du dossier spécial sur le devenir de l’audit énergie « Quid de l’audit énergétique obligatoire? ».

Cet article fait un état des lieux et donne la parole aux professionnels par l’entretien accordé par Martina Kost, Vice-Présidente de Cinov Industrie et qui porte le groupe de travail.

Pour télécharger la publication cliquez


avril 26 2019

Publication Energie Plus « Le bâtiment industriel au cœur de la transition numérique »

             

B4E (Martina Kost et Joseph Irani) a rédigé cet article qui aborde la transition numérique et énergétique du bâtiment industriel et notamment l’utilisation de l’intelligence artificielle pour l’usine du futur. Il est apparu dans la revue Energie Plus N°623 du 1er avril 2019.

Pour télécharger la publication cliquez


 

avril 12 2019

Industrie du Futur – un exemple concret par B4E lors du congrès Cinov à Arras les 4 et 5 avril 2019

Lors du Congrès Cinov autour de la 3eme révolution industrielle, B4E a présenté un retour d’expérience sur le sujet « L’efficience énergétique dans l’industrie ». Martina Kost et Joseph Irani ont démontré comment il fallait travailler pour optimiser par l’intelligence artificielle la gestion énergie d’une usine de la mécanique.

La micro informatique embarquée en taille réelle (Crédit photo: © JM Gourdon – CINOV)

Les surprises de la régulation classique et la solution (Crédit photo: © JM Gourdon – CINOV)

La salle qui participe à la discussion dans une bonne ambiance (Crédit photo: © JM Gourdon – CINOV)

Lors de la Plénière au Congrès Cinov à Arras 2019 (Crédit photo: © JM Gourdon – CINOV)


 

mars 14 2019

Forum Industrie du Futur lors du Congrès Cinov – Retour d’expérience par Martina Kost et Joseph Irani

Lors du congrès Cinov, nous intervenons pour un retour d’expérience sur l’efficience énergétique dans l’industrie.

  • L’efficacité énergétique et les performances environnementales font partie des engagements de développement durable de nos entreprises. Il s’agit donc des fondamentaux au même titre que les performances économiques.

  • « L’usine du futur« , bien qu’on l’imagine « seulement numérique », devra produire et avoir les process adaptés à sa production, avec les technologies et les énergies qui assureront la qualité des produits manufacturés.

  • Pour atteindre l’optimum socio-économique cet atelier tracera les moyens et les méthodes, pour y arriver.

Nous présenterons la démarche pour la réalisation d’un outil d’apprentissage par réseau neuronaux appliqué à la maîtrise de l’énergie d’un atelier de production de l’industrie mécanique.