Calendrier

mars 2017
L Ma Me J V S D
« fév    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Conférence pour des séniors allemands sur les objets connectés et Industrie4.0 le 2 mars 2017

Suite à l’invitation du « Seniorenclub Weilheim » Martina Kost a animé une conférence devant une trentaine de seniors allemands en Allemagne : Comment les objets connecté et Industrie 4.0 risquent de modifier notre vie quotidienne.

Une action citoyenne pour un public ouvert et curieux d’apprendre et de comprendre et qui a participé  activement à la discussion.

Publié dans informatique embarquee, International, métier | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Un an après l’accord de Paris sur le climat – Colloque Franco-Allemand du 07 février 2017

Madame La Ministre Ségolène Royale a clôturé le colloque qui s’est déroulé à la salle Victor Hugo, rue de l’université à Paris.

Discours Ségolène Royale

Elle a lancé un appel vers les pays Européens qui n’ont pas encore ratifié les accords de Paris, pour qu’ils le fassent rapidement.

Pour l’Europe, il y a une discussion en cours sur le “partage de l’effort” pour le climat. Un tableau a déjà été proposé par l’Europe, et une réunion est prévue le 23 février pour en discuter.

Le sujet Franco-Allemand “brûlant” est celui de l’avenir de la centrale nucléaire de Fessenheim, où l’Allemagne est en attente d’une avancée significative sur le dossier. Il y a eu quelques retards suite aux changements politiques actuels en France, néanmoins elle fait avancer ce dossier auprès des nouvelles personnes en charge de celui-ci. Sur ce sujet, elle précise l’orientation : le site sera un site pilote pour le démantèlement d’un site nucléaire… Et sur le site une usine de fabrication de piles serait prévue (à suivre).

Suite à la réussite des émissions des “green bonds”, Mme Royal souhaite faire de Paris une plateforme de la finance verte. Dans la suite du discours : c’est aussi une occasion pour l’Europe de garder le leadership sur le thème du “climat”.

Mme Royal a cité quelques projets en commun avec l’Allemagne, elle s’est attardée sur le projet sur l’habitat à énergie positive.

Pour l’industrie et pour l’emploi dans les énergies d’avenir, les autres intervenants se sont plus exprimés.

Publié dans International, Manifestations professionnelles | Marqué avec | Commentaires fermés

Colloque annuelle du SER – 31 janvier 2017

Colloque SER 2017

Nous assistons à ces colloques annuels depuis leurs débuts – quoi de neuf après toutes ces années?

Une interrogation : Des visions différentes – mais vont-elles ensemble ?

Colloque SER 2017 - Intervenant élu

L’énergie est un enjeu mondial,

il faut que ça devienne un outil de construction de la paix

Colloque SER 2017 - Intervenant industriel

Écologie et économie vont ensemble

Publié dans Manifestations professionnelles | Marqué avec , | Commentaires fermés

Conférence Ingénierie: Comment développer l’apprentissage dans les entrepises de la branche? le 17 janvier 2017

Les Cahiers Techniques du Bâtiment viennent de réaliser une étude sur l’apprentissage dans les bureaux d’études en partenariat avec le ministère de l’Education, le Fafiec et la féderation Cinov.

Un paradoxe se fait jour : alors que l’apprentissage pour se former aux métiers d’ingénieur, se révèle plébiscité, les entreprises n’y recourent que très modérément.

Lors d’une conférence ingénierie à la Maison des Ingénieurs le 17 janvier 2017 Julien Jean-Pierre, directeur de la rédaction de CTB, a présenté les résultats de cette étude qui ont ensuite été commentées par Martina Kost, vice-présidente de CINOV Ile de de France.

Lors de la discussion, les participants ont bien confirmé les constats de l’étude sur l’apprentissage et ont souligné l’ampleur et l’impact négatif pour une petite structure quand un apprentissage qui se passe mal (il s’agit d’un contrat de travail). Pour une petite structure, s’engager dans un contrat d’apprentissage suivi, si possible, d’un contrat de travail demande une visibilité économique et un engagement à long terme.

Pour les jeunes et leurs encadrants de l’enseignement, le travail dans une petite structure n’est pas vu comme valorisant, les « grands noms » attirent forcément plus. Cela va ensemble avec une méconnaissance des petites structures : En effet, elles attendent d’un apprenti un profil qui permet de travailler en autonomie et en transversale et de prendre aussi des responsabilités – une belle opportunité d’évolution pour un jeune. Mais tous les jeunes ne sont pas capables de travailler dans ces conditions. Un apprentissage « raté » est particulièrement perturbant dans le choix d’orientation professionnelle d’un jeune. Il paraît donc primordiale que les personnes qui orientent le jeune connaissent mieux ce contexte spécifique.

Dans les expériences passées, l’entreprise devait même se « substituer » à l’école pour l’apprentissage théorique pourtant censé être un acquis préalable pour le travail dans l’entreprise et cela représente un poids supplémentaire pour la petite structure.

En conclusion de la discussion : pour la représentation syndicale s’impose la nécessité de mieux valoriser auprès des enseignants et des élèves les métiers des ingénieurs conseil et des bureaux d’études afin que le jeune ne considère plus sa candidature pour un apprentissage dans une petite structure par défaut ou par obligation suite au refus de sa candidature par les grandes sociétés.

 

Développer l'apprentissage dans les entreprises de la branche

Publié dans Manifestations professionnelles, métier, orientation | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

WFES 2017 – Nos impressions Day 3

El Behar Towers

Depuis des années lors des sessions du WFES, je passais devant ces deux tours (145 étages) qui sont sur ma route (rue Al Salam) pour aller et revenir de l’ADNEC.

Il s’agit d’une prouesse de la construction “climatique” ou “eco-friendly”. Leur nom est El Behar Towers. Pour l’appellation populaire : regardez la photo – qu’est-ce qu’elle vous inspire ?

El Behar Towers Detail

Reponse : Pineapples Towers (ananas)

Il s’agit d’une double peau qui protège le bâtiment des rayons directs du soleil. Un mécanisme de façades intelligentes, géré automatiquement, ferme la zone exposée au soleil de la coquille et ouvre les autres zones pour avoir de la lumière naturelle.

El Behar Towers Detail - Pinapples Towers

Ce système permet de réduire de 50% la chaleur des rayons solaires entrant dans les tours, d’où un impact positif écologique important sur les consommations énergétiques pour la climatisation pour le confort au travail des salaries (Il s’agit de banques).

 

Publié dans International, Manifestations professionnelles, WFES | Marqué avec , | Commentaires fermés

WFES 2017 – Nos impressions Day 2

Voici un retour  sur les discours entendus lors de l’opening ceremony du jour précédent: notre époque est celle qui doit décider et choisir les solutions énergétiques du futur dans les meilleurs conditions écologiques de la planète.

Dans ce contexte, on a aussi parlé du nucléaire – la presse du sommet n’avait pas fait allusion a cette partie dans les discours.

A la COP22 du Marrakech, il y a eu des voix qui rappelaient déjà que le nucléaire est une énergie qui n’émet pas de CO2.

La question de l’Expert à creuser est la suivante : dans quelles proportions le nucléaire civil fera-t-il partie des mix énergétiques des énergies d’avenir et pour quels pays?

On peut se demander si les milliards promis lors de la COP 22, pourraient servir au développement du nucléaire civil?

WFES 2017

Le stand du Kazakhstan est juste a cote du nucléaire Coréen – une signification?

Publié dans International, Manifestations professionnelles, WFES | Marqué avec , | Commentaires fermés

WFES 2017 – Nos impressions Day 1

Depuis maintenant dix ans, l’ADSW (semaine du développement durable) a ouvert ses portes a l’ADNEC (exibitions center) avec la traditionnelle et prestigieuse “Opening Ceremony”.

Cette OC a deux moments forts :

  • Les mots de l’hôte et du principal invite
  • Les présentations des projets et des lauréats du ZAYED FUTURE ENERGY PRIZE

Sur les projets et les lauréats, la grande partie de ces projets sont a destination des écoles et des jeunes de plusieurs pays du monde, y compris des pays en développement. Cela est appréciable et très utile pour l’avenir, quand on sait que les actions qui s’amorceront suite aux financements actes a la COP22 de Marrakech, vont créer des opportunités d’emplois que ces jeunes formés aujourd’hui pourraient trouver leur avenir et leur projet de vie.

Dans le mot de l’hôte, Monsieur Le Ministre d’état et Président de MADAR, je retiens un point qui me paraît important. Car il est sur le fond particulièrement différent des neuf précédents. Je cite (tout en sachant que je fais aussi une traduction) : les acteurs des énergies nouvelles et ceux des énergies traditionnelles doivent travailler ensembles pour proposer des offres plus intelligentes et commercialement viables.

Habituellement dans mes CR je commente le pourquoi de mon choix des éléments importants, cette fois je vais le laisser pour des questions des visiteurs du site. N’hésitez pas a me poser vos questions ou me faire part de vos commentaires.

Ceremonie ouverture WFES 2017

Les lauréats et lauréates : Photo de classe ou tout le monde cherche sa place

Publié dans International, Manifestations professionnelles, WFES | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

Après COP 22: Deux mondes face au développement durable

Nous commençons cette année avec une dernière réflexion suite à notre participation à la COP22 à Marrakech.

A Bab Ighli, la proximité de la zone verte et de la zone bleu, faisait apparaître deux mondes : le monde des pays en attente des solutions à leurs besoins -et le monde des pays qui détiennent ces solutions et les moyens pour les mettre en œuvre.

Le sujet est très complexe et particulièrement difficile à détailler. On a envie de préciser : le développement durable n’est pas « l’installation d’un panneau solaire » ! La construction d’un hôpital avec des panneaux solaires, sera-t-il un investissement pour le climat ? Ou bien tout simplement un investissement pour répondre au besoin social d’un hôpital pour la population. Idem pour les écoles.

Quelle sera donc la logique de financement d’un vrai développement durable dans les pays d’Afrique ? Le « local ressources, local choices » que nous portons a toute sa place dans cette réflexion. Nous retenons une lueur d’espoir dans la proclamation de Marrakech :

« la transition requise de nos économies pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris fournit une opportunité positive et substantielle pour une prospérité accrue et un développement durable »

Et aussi :

« Nous appelons toutes les Parties à renforcer et à soutenir les efforts pour éradiquer la pauvreté, assurer la sécurité alimentaire et prendre des mesures rigoureuses pour faire face aux défis des changements climatiques dans le domaine de l’agriculture »

Cop 22

Madame Elisabeth GUIGOU était présente à la COP22.

Madame GUIGOU est née à Marrakech. Et c’est peut être une raison de plus pour participer à la réussite de cette COP.

Elle l’avait déjà fait en début 2015, en tant que présidente de la commission des affaires étrangères, quand elle a accueilli Madame Hakima Ei-Haiti, ministre déléguée chargée de l’environnement du royaume du Maroc. En cette période, il était question de la préparation de la COP21 de Paris, et de celle de la COP22 à Marrakech, puisqu’on savait à l’époque que le Royaume du Maroc a été désigné pour présider cette dernière.

Publié dans International, Manifestations professionnelles | Marqué avec , , | Commentaires fermés

Après COP 22: Des inventions originales, simples et efficaces – il fallait juste regarder et comprendre

En attendant vendredi le 18 novembre pour voir les milliards qui vont être alloues pour aider les pays du sud dans leurs développements, et en attendant le temps que les sommes consacrées à la lutte contre le réchauffement climatique arrivent a leurs destinataires, il y aura certainement des actions, qui coûteront peu aux contribuables, qui pourraient être engagées sans trop tarder. Pour fixer les idées, un exemple d’une technologie qui a été exposée dans la zone verte. Il s’agit du Mewar Anghiti.

Vu qu’il ne dispose pas de panneau solaire, ni de leds qui s’allument en toutes les couleurs, le stand n’avait pas attiré la foule, surtout que cela « ne faisait pas sérieux » aux yeux des néophytes. Néanmoins, cet objet métallique en tôle trouée pliée, apporte une économie de bois sensible pour les cuissons dans les fours a bois traditionnels utilisés encore actuellement dans les villages (voire les villes) des pays Africains.

Mewar Angithi

Nota : il s’agit d’un scan de la brochure distribuée

Avis de l’Expert thermodynamicien : cet objet de part sa conception, améliore l’arrivée de l’air comburant dans le foyer et par conséquent la combustion du bois se fait dans des meilleures conditions. Quand l’appareil est bien placé dans le four, on pourrait s’attendre ~20% de moins de bois nécessaires aux cuissons pour une famille – donc 20% d’économies d’énergie.

Cet appareil, qui est peu cher, pourrait être fabriqué localement. Il a un énorme impact environnemental positif. Nous avons déjà soulevé le problème des problèmes des forets africaines causés par le bois pris pour l’usage de cuisson (et chauffage de l’eau domestique). -> notre blog janvier 2012, WFES Abou Dhabi

Il faut ajouter la conséquence sociale sur la vie au quotidien de celle (et peut être ceux) qui vont ramasser le bois : de la fumée toxique inhalée quand mauvaise combustion…, ~20% de moins de bois, c’est l’équivalent d’une journée de la semaine ou l’on n’a plus besoin d’aller chercher du bois (peut être ça sera une journée de repos pour le ménage). C’est surtout la tâche des femmes aller chercher le bois et ce sont donc les femmes qui en profitent – une explication du peu d’intérêt pour cet appareil ?

Divers et pour l’exemple citoyen : pour les adeptes de la nourriture Vegan, le restaurant Promegranate Cafe dans l’Arizona et pour chaque « gratitude plate » 1 dollar ira pour la donation de Mewar Angithi (info dans brochure).

Publié dans formation | Commentaires fermés

Conférence Pollutec 2015: « Réaliser un audit énergétique utile et de qualité dans l’industrie » le 30 novembre 2016

Martina Kost a participé à la table ronde organisée par l’OPQIBI en partenariat avec la Fédération CINOV et l’ATEE et présenté comment un prestataire peut faire un audit qui satisfait les attentes de l’industriel et comment on peut dépasser l’approche purement comptable pour élaborer une vraie stratégie pour le management de l’énergie.

Atelier avec B4e à Pollutec 2016

Le public a particulièrement apprécié le témoignage d’un industriel, client de B4E. Il a insisté sur le fait que la pertinence du diagnostic énergie réalisé par B4E est lié certes aux compétences mais également à l’indépendante des intervenants qui n’ont pas de lien avec d’éventuels travaux ou investissements. Les préconisations d’amélioration proposées par B4E ont été suivies des investissements et travaux dans plusieurs sites du groupe. L’accompagnement de l’industriel par plusieurs spécialistes de B4E tout au long de la prestation associé à une montée de compétences des interlocuteurs des services techniques ont mis l’industriel en confiance pour s’engager dans l’action.

Atelier avec B4e à Pollutec 2016

Publié dans Manifestations professionnelles, métier | Marqué avec , , , | Commentaires fermés